• Envoûtements

    Auteur : Sylvia Day

    Date : 4 septembre 2014

    Collection : Michel Lafon

    Pages : 330

    Note : 1/5

     

    Résumé :

    Max Westin. Le sexe incarné. Elle l’a vu, l’a senti au premier coup d’œil. Il est puissant, instinctif. Un être animal. Comme elle l’était avant.

    Il retient sa main un peu trop longtemps, et son regard pénétrant lui signifie clairement son intention de la posséder, de la dresser.

    – Victoria.

    Rien qu’un mot, son prénom, mais dit d’une telle manière qu’elle peut presque sentir la laisse autour de son cou.

    – C’est dans ta nature, lui murmure-t-il, l’envie d’être dominée…

    Ainsi commence leur jeu de séduction. Entre illusions et soumissions, la partie est lancée. Mais quand la passion s’en mêlera, qui de Max ou de Victoria portera finalement le collier ?

     

    Avis :

    Une vraie déception !

    J'aime beaucoup cette auteur, l'ayant découvert grâce à la série Crossfire et rencontrée au Salon du livre en 2013, mais là, j'ai vraiment été déçue.

    A part les scènes de sexe, il n'y a pas d'autre contenu dans ce livre, pourtant la trame aurait pu être développée avec la magie blanche et la magie noire, mais l'auteur n'a rien travaillé de ce côté-là. Ce qui est vraiment dommage car cela aurait peut-être pu remonter le niveau du livre.

    Malheureusement, pas grand chose à dire, ce qui est à l'image de l'histoire. Livre à éviter, donc !!


    votre commentaire
  • Night School Tome 3 : Rupture

    Auteur : C. J. Daugherty

     

    Date : 10 octobre 2013

     

    Collection : Collection R

     

    Pages : 397 pages

     

    Note : 3,5/5

     

     

    Résumé :

    Inconsolable depuis la mort de son amie et sous la menace constante d'un espion qui rôde incognito à Cimmeria, Allie Sheridan accuse le coup. Et elle n'est pas la seule à perdre les pédales ; tout semble s'effondrer autour d'elle : amitiés, amours et certitudes. Alors, quand Nathaniel commence à abattre ses cartes maîtresses, Isabelle, la directrice elle-même, ne sait plus que faire. L'école sombre peu à peu dans les sables mouvants de la paranoïa et de la suspicion, tous les étudiants sont dorénavant considérés comme coupables jusqu'à preuve du contraire. Il n'y a plus de présomption d'innocence qui tienne et n'importe qui peut désormais être détenu sans procès. Plus personne ne peut se cacher. Cette fois-ci, Nathaniel n'a plus besoin de leur faire du mal ; les occupants de Cimmeria s'en chargent très bien tout seuls...

     

    Avis :

    L'histoire reprend directement après la fin du tome 2 et on retrouve une Allie complètement paumée, qui ne sait plus quoi faire. L'espion n'étant toujours pas démasqué, elle ne sait plus à qui elle doit accorder sa confiance ou non, que ce soit professeur, élève, ou bien encore ami. Le chaos règne au sein de l'école.

    Dans ce troisième tome, l'étau se resserre autour de l'espion. Les indices et les suspicions apportent quelques réponses mais au fur et à mesure l'ambiance s'alourdie. Tout le monde est stressé et les lecteurs ressentent cette ambiance. On voudrait enfin savoir qui est l'espion à la solde de Nathaniel et c'est assez stressant de soupçonner tel ou tel personne.

    On en apprend également plus sur Cimmeria et l'organisation. Nous avons aussi plus d'informations sur Lucinda et son lien avec Nathaniel, mais aussi les motivations de ce dernier et ses attaques envers l'école et Allie. Ce point m'a beaucoup plus, car nous apprenons le comment du pourquoi.

    Un point négatif vient cependant gâcher un peu l'histoire selon moi : le triangle amoureux formé par Allie-Carter-Sylvain. J'ai l'impression que rien n'évolue car Allie ne cesse d'hésiter et du coup on ne sait pas qui elle va choisir à la fin. Plusieurs fois j'ai eu envie de lui crier "choisis à la fin !"

    Par contre, un point en plus pour la jeune Zoe que j'ai adoré dans ce tome.


    1 commentaire
  •  

     

    Une guitare pour deux

    Auteur : Mary Amato

     

     

     

    Date : 23 mai 2013

     

     

     

    Éditions : Nathan

     

     

     

    Note : 4/5

     

     

     

     

     

    Résumé :

     

    Une drôle d'histoire d'amitié amoureuse entre un guitariste rebelle et une violoncelliste sage.

     

    La mère de Tripp lui a confisqué sa guitare tant qu'il ne sera pas plus sociable et meilleur élève. Le matin de la rentrée, Tripp décide d'emprunter en cachette la vieille guitare du lycée. Lyla, quant à elle excellente élève et musicienne hors pair, a besoin de s'entraîner pour ses concerts de violoncelle. Les deux adolescents doivent occuper la même salle de répétition du lycée, Tripp les jours impairs, Lyla les jours pairs. Ils entament une correspondance, d'abord acide puis plus complice, en se laissant des petits papiers dans la salle. Bientôt le guitariste rebelle et la violoncelliste sage que tout oppose se retrouvent autour de leur passion commune : la musique. Cette relation intense leur apprendra à se découvrir eux-mêmes et les aidera à traverser les pires drames…

     

     

     

     

    Avis :

    Même si tout les oppose, une amitié va naître et s'épanouir entre les deux protagonistes, Lyla et Tripp. Amitié que l'on va voir se développer tout au long des pages jusqu'à se rendre compte que... c'est déjà la fin !

     

    J'avais pris ce livre pour m'accompagner dans le train, un simple aller-retour d'une heure trente m'aura suffi pour engloutir la moitié du livre. Les pages défilent tant on est pris par la légèreté de l'histoire.

     

    Les sourires défilent à l'image des pages et les larmes ne sont jamais très loin. Ce que j'adore ici, ce sont les différents points de vue qui vont s'entremêler et nous montrer ce que ressentent Lyla et Tripp à chaque moment. L'autre point que j'ai beaucoup aimé, c'est les petits mots qu'ils échangeaient. Je crois que c'est ce que j'attendais le plus ; dès que l'un écrivait un petit mot, je me dépêchais de lire afin de connaître la réponse de l'autre et ainsi de suite...

     

     

     

    Une guitare pour deux est une belle histoire mettant en avant deux adolescents qui doivent se découvrir, s'imposer afin de pouvoir s'épanouir, et se battre pour ses envies. En bref, une histoire rafraîchissante et un bon moment de lecture. Un livre à ne pas manquer !

     


    votre commentaire
  • Espérance

     

    Auteur : Sharon Kena

     

    Date de parution : 21 janvier 2014

     

    Edition : les éditions Sharon Kena

     

    Pages : 320 pages

     

    Note : 2/5

     

     

    Résumé :

    Divorcée, mère de deux enfants et à l'aube de la trentaine, Jennifer décroche le travail de ses rêves dans la ville lumière. Elle trouve également l'amour dans les bras de l'homme qu'elle admire en secret depuis une décennie. Seulement, la famille de celui-ci, notamment sa sœur, voit en elle une profiteuse attirée par sa fortune...

    PDG d'une grande société, riche, Lounis Assemani tombe amoureux de sa nouvelle protégée, néanmoins les médisances de sa famille ne seront pas de tout repos pour le couple fraîchement formé. Après une première rupture, il choisit de partir au Liban s'occuper de l'un de ses labels à problèmes...

     

    Avis :

     

    Jennifer, l'héroïne, est divorcée avec deux enfants et tente de trouver un travail. Louris Assemani, un milliardaire, va lui tendre la main et l'aider à se faire un nom. Ils vont tous les deux se rapprocher même si pour Louris, c'est le travail avant tout et coucher avec sa nouvelle protégée n'est pas ce qu'il veut, loin de là ...

    J'ai trouvé l'héroïne trop têtue et je n'ai pas vraiment aimé la façon dont elle se même des affaires de Louris (notamment, de sa famille.) Pourquoi ne laisse-t-elle pas Louris gérer sa famille ? C'est sa famille, pas la sienne ... Quant à Louris, j'ai plutôt apprécier son personnage même si il se met à douter de tout pour un rien et assez facilement. Et ne parlons pas de sa famille à lui !  Par contre, j'ai beaucoup aimé la famille de Jennifer malgré les relations tendues qu'elle entretenait au début avec ses proches et qui ont évolué durant l'histoire.

    Le livre n'a pas duré longtemps mais certains passages étaient inutiles et ont rallongé la lecture. C'était parfois lassant (pour ne pas dire barbant) car je trouvais qu'il y avait beaucoup d'éléments qui se répétaient et j'avais également l'impression de ne pas avancer dans l'histoire.


    votre commentaire
  •  

     

    Les chroniques de Neliel

    Auteur : Alfreda Enwy

     

    Date de parution : 13 octobre 2013

     

    Éditeur : Les éditions Valentina

     

    Nombre de pages : 346 pages

     

    Note : 5/5

     

    Résumé :

    Privez donc un vampire de son repas et votre cou finira très vite entre ses crocs …

    Neliel Leary, c’est moi, et je dois être la fille la plus malchanceuse qui soit. À peine retournée dans mon Irlande natale que les ennuis me courent après. Qui aurait pu croire que les vampires existaient vraiment ? Et bien je peux vous assurer que lorsque l’un d’entre eux désire se venger de l’avoir privé de son repas, vous êtes bien obligé de regarder la vérité en face.

    Oui, ces créatures existent. D’ailleurs, ce ne sont pas les seules à peupler nos nuits… Même le sexy détective qui a décidé de me protéger de ce fou d’immortel a l’air d’avoir quelque chose à cacher.

    Fichu karma !

     

    Avis :

    Cela fut une très belle découverte et même si il ne fut pas aussi haletant comme certains livres que j'ai lu dans le passé, pour moi ce sera quand même un petit coup de cœur.

    Dès le départ nous sommes prévenu : Neliel a un karma de m**** Lors des premières pages, Neliel nous donne des exemples de ce qui a pu lui arriver ans le passé (surtout lors de ses anniversaire) et en effet, la vie a été difficile pour notre héroïne. J me suis demandée comment l'auteur pouvait être aussi dure envers son personnage principal (bon, le mot qui m'a traversé l'esprit était « sadique » mais chut!)

    Je me suis très vite attachée à Neliel car nous avons beaucoup de points communs, notamment une passion commune pour la culture japonaise (je rêve de partir en voyage au Japon donc durant certains passages j'ai été un peu, beaucoup, jalouse.)

    Les personnages secondaires sont également bien travaillés même si certains méritaient des claques. Seul petit bémol : Torian ne fait pas assez alpha (bon, ça ne m'a pas empêché de craquer sur lui …) mais ce n'est que mon avis et un petit soucis de rien du tout …

    La plume de l'auteur m'a permis de me plonger rapidement dans l'histoire et je n'ai pas réussi à décrocher de cet univers jusqu'à ce que j'atteigne la fin. Alfreda Enwy réussit à garder le suspens jusqu'au bout, l'action y est présente et avec le mauvais karma de Neliel, on se demande ce qui va lui par la suite (la pauvre!)

    Ce premier tome est une petite bombe ( petite pour l'instant car je me réserve la grosse pour la suite …) Tous les éléments sont réunis pour qu'on puisse apprécier l'histoire sans tomber dans la normalité. Vivement mars pour connaître la suite des aventures (ou des malheurs) de Neliel.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique